Axel Cleenewerck
AB InBev lorgne l’Australie, son houblon et ses craft brewers
LOGO AB Inbev
Le premier groupe brassicole mondial continue à faire son marché parmi les brasseurs artisanaux, et ce aux quatre coins du globe. Après avoir acquis plusieurs craft brewers aux Etats-Unis et en Europe, c’est en Australie qu’AB InBev a fait ses derniers achats.

Le groupe a réalisé deux acquisitions en l’espace de quelques mois à peine. En septembre, il reprenait 4Pines, basée dans la capitale Sydney, et tout récemment, c’est Pirate Life qui est tombée dans son escarcelle. Créée en 2015, Pirate Life a connu un succès fulgurant et est désormais à l’étroit dans ses locaux de Hindmarsh (Adelaïde). Trouver sur son chemin le premier groupe brassicole permet d’ouvrir certaines pompes plus facilement: ABI va lacher 10 millions de dollars dans la construction d’une nouvelle brasserie dans le port d’Adelaïde. Le site de Hindmarsh servira, lui, de laboratoire pour les nouvelles compositions artisanales de Pirate Life.

Le géant brassicole n’est par ailleurs pas resté insensible à la qualité des matières premières australiennes. Ainsi, pour la gamme Leffe Royale, du houblon Ella, en provenance de Tasmanie, a été sélectionné pour agrémenter une variante de la célèbre bière d’abbaye dinantaise.

Ses emplettes sur le marché du terroir australien, AB InBev les a faites en suivant les conseils de sa filiale Carlton & United Breweries, un brasseur industriel historique en Australie, propriétaire de marques comme Foster’s et Victoria.

Et c’est probablement encore la filiale qui assurera le suivi à moyen terme. La maison mère va en effet maintenant devoir en découdre avec la Commission européenne qui soupçonne le groupe d’avoir abusé de sa position de leader sur le marché belge. Selon la Commission, AB InBev aurait oeuvré afin de décourager toute initiative visant à importer chez nous… de la Leffe et de la Jupiler en provenance de France et des Pays-Bas. Ces bières y seraient vendues moins chères en raison de la concurrence plus relevée chez nos voisins.