Axel Cleenewerck
Boon rejoint le cercle des brasseries familiales
BFB-bierkaart
Le brasseur de lambics Boon fait son entrée dans le cercle des brasseries familiales de Belgique (Belgian Family Brewers). Une vingtaine des 250 brasseries que compte la Belgique font désormais partie de cette famille BFB.

Frank Boon a repris l’activité d’assembleur de lambics de René De Vits à la fin des années ‘80 alors que celui-ci n’avait pas de successeur. Il a lancé une activité de brassage à Lembeek en 1990, à une époque où le lambic et la gueuze ne connaissaient pas le succès rencontré aujourd’hui. Actuellement, Boon brasse quelque 25.000 hectolitres par an et s’est imposé comme l’un des principaux fournisseurs des assembleurs de lambics. Frank a bientôt atteint l’âge de la retraite mais pas de danger, la succession familiale est assurée depuis l’entrée dans la société de ses deux fils: Jos en 2012 et Karel l’an dernier.

Le label Belgian Family Brewers avait été lancé fin 2007 par une douzaine de brasseries. Elles sont pratiquement deux fois plus nombreuses aujourd’hui et cinq sont implantées en Wallonie: Dubuisson et Dupont à Pipaix, Lefèbvre à Quenast, Saint-Feuillien au Roeulx, et Silly. Au total, plus de 150 bières bénéficient du label.

Pour prétendre à ce label, la bière en question doit être brassée en Belgique sur un site reconnu par les BFB. Elle doit être produite par une brasserie familiale, indépendante, brassant depuis 50 ans au moins. Les bières à étiquette sont exclues.