La rédaction
BRUSSELS BEER CHALLENGE : PLACE AUX RESULTATS
Brussels Beer Challenge 2018 day3 © Bart Van der Perre - Highres-8967
Le concours représente une occasion pour les brasseurs d’afficher leurs talents et de se mesurer au jugement des experts. Contre toute attente, la bière sans alcool « Playground non alcoholic IPA » de chez vandeStreek bier a remporté le prix de la révélation européenne. Avec près de 70 styles répartis en 8 catégories distinctes, une telle distinction surprend. Preuve que la bière non-alcolisée à un bel avenir.

La Belgique championne

Avec 296 bières issues de 80 brasseries différentes, la Belgique reste le pays le plus représenté de la compétition, et ce, malgré une petite diminution des candidates (322 bières formaient la sélection 2017). Cette présence majoritaire s’adjoint au nombre de récompenses le plus élevé du concours : 65 médailles, soit deux de plus que l’année précédente. Si les médailles d’or sont moins nombreuses, avec 13 au lieu de 17, les médailles d’argent restent stables avec 20 bières primées. La Rodenbach Grand Cru remporte l’or pour la deuxième année consécutive. La Queue de Charrue vieille brune, déjà argent en 2017, remporte l’or cette année. Les 11 autres bières ayant reçu une telle récompense sont des nouvelles venues. Après avoir fleurter plusieurs années avec les sommets, la Duvel remporte enfin un médaille d’Or. Enfin, la révélation belge de l’année revient à la brasserie Oude Beersel pour sa Bzart Lambiek 2016, déjà médaille d’argent en 2017.

Les principales tendances

Le Brussels Beer Challenge 2018 s’est tenu dans la ville flamande de Malines du 2 au 4 novembre dans le bâtiment historique de la brasserie Lamot. Pour sa septième édition, la compétition a réuni pas moins de 48 pays producteurs (onze de plus qu’en 2017 !), dont le Brésil et la Chine, qui grimpent en flèche avec 182 et 101 bières proposées. Des bières issues d’Australie, d’Angola ou encore de Jordanie étaient également proposées pour cette édition riche en produits exportés de bien loin. Sans surprise, les IPAs restent le style le plus populaire avec plus de 230 représentantes. En tout, pas moins de 1522 échantillons répartis en 8 catégories ont été dégustés à l’aveugle. Les notes sont établies selon des critères stricts et précis par un jury de 88 professionnels reconnus, venus du monde entier. Leurs talents de dégustateurs auront permis au terme de ces trois jours de compétition de primer 260 bières ; avec la Belgique, les Etats-Unis et le Brésil se partageant le podium. Les Pays-Bas laissent donc leur troisième place à un acteur relativement jeune de la scène brassicole. Tandis que la révélation internationale revient à la brasserie Diciottozerouno pour sa saison “Ocra”, devenant la première bière italienne à recevoir un tel privilège.

Sur ces récompenses, 55 sont des médailles d’or, 74 d’argent et 79 de bronze. De plus, 45 bières ont décroché un certificat d’excellence. Autant de gages de qualité qui permettent un rayonnement international hors pair et un outil marketing certain pour ces brasseurs récompensés. Une aubaine pour tout ambassadeur de la culture brassicole, et un guide pour tout amateur de bonnes bières ! Après les séances de dégustation se tenant dans l’ancienne brasserie Lamot, les juges étaient invités à découvrir la ville de Malines notamment via une visite de la brasserie Het Anker. Témoins du riche patrimoine brassicole du pays.