Axel Cleenewerck
De Ranke ose la Spéciale belge
FB2
Chaque nouveauté de la brasserie De Ranke suscite de nombreuses attentes au sein de la communauté brassicole dans son ensemble. La réputation de la brasserie de Dottignies n’est en effet plus à faire, et bon nombre de leurs bières ont conquis un large public, dépassant amplement le cénacle des beer geeks. C’est dans un style quelque peu désuet que nous plongent les responsables de De Ranke: la Spéciale belge que certains brasseurs ont tenté de faire protéger à l’échelle européenne il y a quelques années mais qui ne suscite plus beaucoup d’intérêt dans les bistrots ou les supermarchés.

Au travers d’un petit historique, la brasserie rappelle les prémices de ce style apparu dans les toutes premières années du 20e siècle. Les brasseurs belges essaient alors de trouver la parade au succès rencontré par les bières importées, comme les lagers allemandes et tchèques ainsi que les pale-ales britanniques. La Spéciale belge voit ainsi le jour à l’issue d’un concours. Le style devient assez populaire dans la région de Charleroi et l’ensemble du Hainaut. Les malts pale-ales et biscuits donnaient plus de corps à cette bière qu’aux pils qui deviendront à la mode chez nous dès les années ‘30. De Ranke s’empresse d’ajouter que les premières versions de ces spéciales belges étaient assez houblonnées. Un constat qui sert directement la cause de la brasserie de Dottignies, précisément réputée pour l’utilisation de cônes de houblon dans l’élaboration de ses bières. Observant que les bières de cette catégorie aujourd’hui font souvent place à des versions édulcorées de ce qui se faisait à l’époque, De Ranke fait le pari de créer sa propre spéciale belge.

En la baptisant “Franc belge”, le brasseur flamand Nino Bacelle prend le pari de rassembler et opte pour une appellation francophone, quelque peu empreinte de belgitude et de nostalgie. Le Franc belge a été présenté la semaine dernière au café… Speciale belge, situé à Anvers, ville référence pour ce style de bière avec la célèbre Bolleke. La nouvelle bière (5,2% vol. alc.) dévoile une approche maltée avant une amertume douce mais marquée grâce au houblon Fuggle, une variante du Kent Golding.

Après une petite analyse historique, De Ranke justifie aussi sa démarche en pointant un argument géographique. L’entreprise est située sur le territoire de la commune de Mouscron, dans le Hainaut, berceau historique de la Spéciale belge, et à moins d’une demi-heure de la région houblonnière de Poperinge, ingrédient primordial dans les recettes de la brasserie.