Luc De Raedemaeker
DÉCAPSULEZ-MOI…
Mmm beer - Décapsulez-moi 1
Censuré, corrigé et adapté par Thomas Costenoble.

Bière et fromage ? On a déjà tout écrit et tout lu sur le sujet, et c’est vrai que ça fonctionne plutôt bien pour autant qu’on ait des bières et des fromages de qualité. Bière et chocolat ? Là aussi on a déjà beaucoup écrit sur la question. Et le match fonctionne également. Un peu plus exotique que le fromage naturellement. Mais bon, once you go black, you never go back… Bière et huîtres ? Peu de littérature sur le sujet, mais ce qui existe nous a singulièrement titillés. Passons à présent aux combinaisons originales… Bière et cigares ? Une longue ligne droite qui se consume en un temps imparti. Certes, il y a sûrement des choses intéressantes à dire, mais la combinaison ultime pourrait bien être… bière et sexe ! Tous les deux montent à la tête et donnent envie de prolonger l’instant… N’est-ce pas?

BIÈRES, FEMME ET HORMONES À TRAVERS LES SIÈCLES…

Dans la mythologie sumérienne, la déesse Ninkasi (Dame qui remplit la bouche !) est vénérée en tant que Déesse de la Bière. La première scène brassicole érotique date, quant à elle, du 2e siècle avant JC. Un bas-relief représente une fille dans une position suggestive buvant une bière à la paille.

Mmm beer - Décapsulez-moi 2

Plus près de chez nous, nous connaissons Jean Primus (1252-1294), Duc de Brabant. Bien connu pour sa réputation de jouisseur il était aussi de nature bagarreur, aventurière et coureur de jupons. Une sorte de James Bond avant la lettre. Déguisé en troubadour, il écumait la Flandre et le nord de la France pour faire la cour à de nombreuses conquêtes. Pris en flagrant délit avec l’épouse du Seigneur Valseneuve, il fut contraint au duel par ce dernier. Alors que Jan Primus s’élançait au grand galop pour désarçonner son rival, celui-ci s’écria indigné : « N’est-il pas honteux qu’un chevalier de bonne réputation se fasse ainsi soutenir par un assistant ? » Le Duc Jean s’arrêta et se retourna intrigué. Valseneuve profita de ce moment d’inattention pour transpercer de sa lance l’amant de sa femme. Le fourbe Valseneuve dit alors au Duc Jean, à l’agonie: « En fait d’assistant, je voulais parler de la chope de bière que tu as avalée avant le combat. En le nommant, j’ai pu te vaincre ! » Bien des hommes ont été ainsi vaincus à cause de la luxure, des femmes et de la bière…

Plus récemment, une étude a démontré que les fleurs de houblon utilisées dans la bière constituaient une excellente source d’œstrogène et auraient donc des vertus aphrodisiaques pour les femmes… Cette caractéristique explique également pourquoi les ouvriers de brasseries qui travaillaient au 19e siècle dans les stocks de houblon devaient faire face à une libido accrue et à un développement anormal de leurs seins.

MAIS REVENONS À NOS MOUTONS ET LANÇONS-NOUS DANS QUELQUES ASSOCIATIONS OSÉES…

Tous les fromages ne s’adaptent pas à toutes les bières. Certains chocolats peuvent donner des mariages désastreux s’ils sont mal combinés. Et toutes les huîtres ne s’offrent pas à la première bière venue. Âmes chastes et prudes… passez vite à la page suivante. Pour les autres, ouvrez votre Kâma-Sûtra de poche et laissez-vous aller…

Commençons par le classique des classiques : la position dite du « missionnaire », une position qui ne devrait pas vous être inconnue. Classique, mais tellement appréciable qu’on y revient toujours… Peut-être pas révolutionnaire ou audacieuse, un peu ennuyeuse parfois, mais en même temps, une position solide comme le roc. Plaisir garanti pour les deux parties. Et, puisque vous nous posez la question, l’accord parfait avec la position du missionnaire sera bien sûr… une bière d’abbaye. Blonde ou brune… selon vos préférences. Savoureuse, puissante et rassurante qui fait ce qu’elle doit faire : performer !

Quittons à présent les sentiers battus pour explorer ce qui est, parait-il, considéré comme la position préférée des Belges, j’ai nommé… « la levrette ». Pour résumé, la femme se tient sur les genoux et offre son bassin à l’homme en lui tournant le dos. Les membres du groupe de rock 2Live Crew décrivent cette position de façon très « poétique » : « face down, ass up ». Tout cela réclame une Doggie Style Pale Ale de la brasserie américaine Flying Dog Brewery. Un houblon brutal, un rien agressif face au malt sucré. De la puissance retenue par de douces rondeurs, dirions-nous. Mais vous n’êtes pas obligés de partir si loin et pour ceux qui aiment ça, optez pour une pils fraîche et légère. Après tout, les hommes savent pourquoi…

Mmm beer - Décapsulez-moi 3

Et pour terminer ce délire, délectez-vous avec une Deus Brut qui mène sans détour à l’orgasme divin. Vous savez, celui où tous deux vous criez spontanément et simultanément… « OH, MON DIEU ! »