Axel Cleenewerck
Des festivals brassicoles autour du bois
P1020403
Nous avons ouvert un dossier sur le bois dans la version papier de Bière Grand Cru, en librairie ce 13 juin. Nous prolongeons l’aventure en ligne en évoquant d’abord les festivals. Les événements rassemblant uniquement des bières vieillies sur bois et d'autres exclusivement des bières lambic attirent la grande foule. Les Etats-Unis et sa faune brassicole particulièrement friande d'expérimentation en tous genres disposent de plusieurs rendez-vous à travers le pays consacrés aux « sour ales » (avec ou sans passage en bois) ou au « barrel ageing ». Mais la Belgique n'est pas en reste, particulièrement en ce qui concerne les gueuzes.

Les producteurs de lambic et de gueuze ont en effet leur bisannuel Toer De Geuze. Tous les producteurs de lambic de la vallée de la Senne et du Pajottenland ouvrent leurs portes au public, généralement le premier dimanche de mai. L’événement soufflait cette année ses 20 bougies et, pour l’occasion, était organisé sur deux jours. Seuls Girardin et Cantillon ne sont jamais de la fête, le premier n’étant guère enthousiaste à l’idée de voir déferler la grande foule et le second n’étant pas membre de l’Horal (Haut conseil pour les bières lambic artisanales), organisateur de l’événement. La brasserie bruxelloise se visite cependant tout au long de l’année.

Autre rendez-vous gueuzier, De Nacht van de Grote Dorst est organisée les années sans Toer De Geuze. On relève aussi une journée de la Kriek (Dag van de Kriek) et une journée du Lambic (De Dag van De Lambiek).

Pour les adeptes du barrel ageing, plusieurs rassemblements existent déjà de par le monde avec notamment le FoBAB (Festival of Barrel Aged Beers) à Chicago. L’événement, organisé à l’automne, accueille une petite centaine de brasseries pour quelque 300 bières vieillies en fût. Mais une initiative tout à fait originale nous vient cette année de la… Wallonie profonde.

 

WP_20170517_11_08_13_Pro

Le château d’Anthisnes

 

L’ASBL Avouerie d’Anthisnes qui gère notamment le musée de la bière et du péket au sein du château médiéval de cette bourgade située dans le Condroz liégeois, propose depuis quelques années l’événement Bières et Saveurs. Le rendez-vous, ici aussi, est bisannuel et pour cette troisième édition qui aura lieu les 17 et 18 juin, les organisateurs ont demandé à 14 brasseries, wallonnes essentiellement, de leur confier 220 litres de bière(s) afin de les faire mûrir pendant quatre mois environ en barrique. Cinq types de contenant ont été retenus : deux ayant accueilli du whisky (3 ou 10 ans d’âge), deux ayant servi au bourgogne (blanc et rouge) et un ayant été utilisé pour de la tequila. Ainsi, prenons l’exemple de Lupulus où Pierre Gobron a envoyé 110 litres de sa blonde et autant de sa brune pour que la première séjourne dans un fût de bourgogne blanc et la seconde en bourgogne rouge.

Le jour du festival, les bières seront soutirées à même le fût en bois. Il n’est guère évident lors de ce genre d’événements de goûter tous les breuvages présents mais le visiteur pourra se rabattre sur une version en 75 cl de chaque bière, vendue au prix de 10 euros la bouteille. Le brasseur, lui, repartira avec les invendus!

Parmi les brasseries participantes, aux côtés des 3 Fourquets, mentionnons l’Elfique, Caulier developpement, Flo, Val Dieu, Jessenhofke, Bastogne, Fantôme, Caracole, Botteresse et Grain d’Orge.

Le festival liégeois sera suivi quelques semaines plus tard, du 6 au 8 juillet, d’un événement similaire mais de plus grande envergure en Angleterre. L’association pour la préservation des bières vieillies sur bois (The Society for the Preservation of Beers from the Wood ) organise son premier festival (SPBW National Woodfest) rassemblant des brasseurs spécialisés dans le vieillissement et le service de la bière en fût de bois. Les bières qui seront servies lors du festival ont passé un séjour boisé d’un mois au moins. La première édition se tiendra à Castleford (nord de l’Angleterre).

Un classique lors du Toer De Geuze: un verre de lambic à déguster