Axel Cleenewerck
Encore plus de craft en grande surface
IMG_20190807_102839395
Plutôt connu pour déployer les classiques des grandes brasseries belges dans ses rayons, Colruyt élargit aujourd’hui sa gamme de bières en intégrant plusieurs produits d’une dizaine de brasseries artisanales.

Pour ce faire, la chaîne établie à Hal n’a pas hésité à sélectionner des “bières artisanales expérimentales” dont les prix sont plus élevés que la gamme traditionnelle et à modifier sa répartition sous emballage plastique, jusqu’ici faite de 6 ou 8 bières. Qui ne s’est jamais retrouvé, lors d’une de ses premières visites dans un Colruyt, à percer un de ces emballages pour prendre une seule bière avant de se faire refouler à la caisse en se voyant préciser que chaque paquet est indivisible! Désormais, certaines bières sont donc conditionnées par quatre bouteilles, probablement parce que le coût à l’unité de chacune de ces bières est plus élevé et dépasse parfois les 2 euros.

Cette opération permet à Colruyt de se repositionner sur le marché brassicole alors que ses principaux concurrents (Delhaize, Carrefour et Cora) ont déjà ouvert leurs portes aux bières artisanales depuis un bon bout de temps.

Le groupe dit avoir fondé son choix sur la qualité du produit, bien sûr, et sur la capacité de production. “La brasserie doit produire un volume suffisant pour approvisionner 30 à 50 magasins. En outre, nous tenions à proposer un choix de différents types et styles de bières: blonde, rouge-brune, foncée, blanche, fruitée, IPA, sour ale…”, explique Jo Panneels, sommelier chez Colruyt.

Parmi les brasseries retenues, on relèvera la présence des wallonnes Minne et Houppe. Les Bruxellois du Brussels Beer Project sont également de la partie avec leur Jungle Joy, même si d’autres de leurs produits étaient là depuis l’automne dernier déjà.

Un coup dur pour les cavistes

Les cavistes ne se réjouissent pas de ce déploiement craft dans la grande distribution. “Ce n’est jamais une bonne nouvelle”, commente Thierry Thirionet, gérant des Fleurs du malt à Woluwe-Saint-Lambert. “On ne peut pas lutter avec de tels prix. En plus, dans le cas de Minne, c’est une brasserie avec laquelle je travaille depuis longtemps, donc je ne vais pas la supprimer du jour au lendemain”, ajoute-t-il.

Les cavistes peuvent encore s’appuyer sur quelques brasseurs qui privilégient ce canal de distribution, soit pour certaines de leurs bières, comme Chimay avec sa bleue barriquée en 37,5 cl ou 75 cl, soit pour l’ensemble de leur gamme. La brasserie de la Senne, par exemple, a toujours décliné les offres de la grande distribution pour privilégier l’horeca local et les boutiques spécialisées.