Bière Grand Cru
Bruxelles, le nouvel Eldorado des brasseurs
10e édition du Brussels Beer Challenge
La 10e édition du Brussels Beer Challenge se déroule cette semaine dans notre capitale. Cette compétition brassicole internationale réuni 1800 bières de 35 pays différents dont 400 références de Belgique et quelques-unes en provenance des brasseries bruxelloises.

Depuis quelques années, un nouveau souffle brassicole semble s’installer à Bruxelles. De nouveaux projets sortent de terre et élargissent enfin une offre en bière qui se réduisait de plus en plus au fil du temps. Jusqu’à l’aube de l’an 2000, la capitale de l’Europe était à juste titre considérée comme un vrai désert brassicole ou seul subsistait, telle une oasis, la Brasserie Cantillon. Dans un passé lointain, Bruxelles a pourtant compté jusqu’à 120 brasseries sur son territoire, une période bien révolue.

En 2010, la Brasserie de la Senne sonne enfin le retour de nouvelles bières bruxelloises artisanales. Les Zinnebir, Tarras Boulba et autres Jambe de bois font désormais partie du patrimoine local et font figure d’incontournables dans bon nombre d’établissements à Bruxelles. Quelques années plus tard, la brasserie « En Stoemelings » et le « Brussels Beer Project » se sont installés en douceur. Ces deux structures ont récemment décidé de passer un cap important en bâtissant des projets ambitieux leur permettant d’augmenter sensiblement leur
capacité et de s’imposer dans la durée. Ces pionniers du renouveau brassicole bruxellois ont, semble-t-il, donné des ailes à d’autres projets qui ont vu ou sont en train de voir le jour dans notre capitale. Actuellement pas moins de 16 brasseriessont en passe d’exister officiellement à Bruxelles. La crise du Covid ne semble pas avoir découragé ces entrepreneurs motivés qui donnent à Bruxelles un souffle nouveau, au grand bonheur des amateurs de bières artisanales. Les bières bruxelloises vont-elles séduire le jury international en charge de sélectionner les meilleures bières en compétition ? Réponse lors de la 10e édition du Brussels Beer qui se déroule du 30 octobre au 1er novembre.
C’est le jury qui aura le dernier mot. Le jury international du Brussels Beer Challenge rassemble cette année 75 experts indépendants et journalistes brassicoles venant d’une 20aine de pays différents.

Un nombre de bières record !

Le nombre d’échantillons inscrits au concours est en large croissance par rapport aux éditions précédentes Près de 1800 bières venant de 35 pays différents vont se confronter pour obtenir les précieuses médailles du Brussels Beer Challenge. Les organisateurs notent la participation de nombreuses nouvelles brasseries belges et internationales qui souhaitent se positionner et/ou se tester par rapport à une concurrence sans cesse plus importante. Médaillés ou non, les anciens participants du concours ne veulent pas manquer l’occasion d’obtenir une évaluation objective de leur production par un jury professionnel et indépendant.

Les bières en compétition sont réparties en catégories homogènes élaborées sur base sur de leur style ou de leur identité. On notera l’explosion de certaines catégories comme les bières triples (100 bières inscrites); les sessions IPA (50 bières) ; les blanches (70 bières) les bières élevées en barriques (67 bières), les bières sans alcool (63 bières) ou encore les bières aux fruits (101 bières). La concurrence sera rude dans ces catégories où ne seront attribués que 3 médailles (or, argent et bronze). L’augmentation du nombre d’échantillons va inévitablement diminuer le pourcentage de récompenses mais donnera d’autant plus de valeurs aux bières médaillées. L’origine des bières en compétition est de plus en plus internationale. La Belgique tient à rester leader dans son propre pays en présentant près de 25 % du total. Mais la concurrence sera grande face à des productions venues d’Allemagne, d’Italie, des Etats-Unis, du Brésil ou de pays moins connu pour leur patrimoine brassicole comme l’Espagne, le Liban, la Suisse ou le Japon.

À propos du Brussels Beer Challenge

Le Brussels Beer Challenge, a été fondé en 2012 par la société Becomev (Beer, Communication and Events) dirigée par Luc De Raedemaeker et Thomas Costenoble. Cette compétition brassicole internationale a été créée en réponse à l’intérêt croissant pour la culture de la bière et à l’évolution du nombre de structures brassicoles au niveau international. La première édition du Brussels Beer Challenge s’est déroulée en 2012 à la Bourse à Bruxelles, un bâtiment prochainement dédié au monde de la bière. Depuis lors, l’événement est devenu itinérant et fait étape chaque année dans les villes belges les plus prestigieuses et les plus dynamiques au niveau brassicole. Pour fêter sa 10e édition, le
concours revient cette année à Bruxelles.

Le Brussels Beer Challenge a pour objectif :

  1. La promotion de la culture de la bière dans sa diversité
  2. La mise à disposition pour le consommateur d’un label de qualité indépendant
  3. L’obtention pour les brasseurs d’un outil de marketing sérieux et reconnu par les professionnels.

Photos © Bart Van der Perre