Thomas Costenoble
Brussels Beer Project : le chantier avance, le brassage commence bientôt !
Quatre fermenteurs flambants neufs sont arrivés ce mardi sur le chantier de la brasserie bruxelloise lors d’une belle opération de marketing et de communication mise en œuvre par le Brussels Beer Project. Transportées par bateau depuis Anvers, ces cuves ont été débarquées de la péniche et installées dans les futures installations de la brasserie située sur le canal à Anderlecht.

Sur un espace de 10.000 m2, l’ambitieuse brasserie ambitionne de devenir la plus importante de la région en termes de volume. Avec une capacité de production de 35.000 hl et une possibilité d’extension à 50.000 le Beer Project qui sous-traitait une grande partie de sa production à la firme Anders, assurera désormais la totalité de sa production en terres bruxelloises

Le site de la micro-brasserie de la rue Dansaert sera conservé et permettra la production de brassins éphémères et expérimentaux dont des projets de bières vieillies en barriques.

Après 4 ans de recherches, de négociations et de travail, le défi que s’est lancé le Brussels Beer Project est sur le point d’aboutir. La date du premier brassin a été fixée au 8 décembre prochain pour une ouverture officielle au public au printemps 2022.

L’ensemble du projet d’un budget de 6 millions d’euros prévoit également l’installation d’un beergarden et d’un espace de dégustation intérieur dédié.

Le choix d’Anderlecht pour l’installation de la brasserie a été le fruit d’une mûre réflexion avec les autorités régionale et le Port de Bruxelles avec qui un contrat de 40 ans a été conclu. La présence d’un espace dynamique et coloré ne manquera pas de dynamiser ce quartier de Bruxelles encore méconnu de bon nombre de ces habitants. Le bâtiment conçu par le bureau d’architecte OFFICE Kersten Geers David Van Severen s’intègre de manière harmonieuse dans son environnement comme l’affirme son concepteur qui souhaitait créer une sorte de « boite magique et colorée », une expression urbaine qui s’intègre au paysage. Un lieu qui n’en reste pas moins fonctionnel et le plus respectueux possible de l’environnement. L’installation de panneaux photovoltaïques et un système de récupération de la chaleur permettent en effet de faire abstraction de toute énergie fossile et de limiter au maximum l’emprunte carbone de la brasserie.