Axel Cleenewerck
Haacht carbure au super pour étendre sa nouvelle gamme
image008
La brasserie Haacht a lancé il y a un an sa gamme Super 8, à destination des consommateurs belges avant tout. En un an, la moitié du boulot a déjà été accomplie et quatre bières ont vu le jour. La dernière en date, la Saison, est conforme à l'esprit de la catégorie: un caractère prononcé, marqué ici par le galanga, une variante du gingembre.

« Avec cette gamme, nous partons d’une catégorie de bière existante que nous réinterprétons en lui donnant une touche contemporaine », explique le directeur marketing Baudouin van der Kelen. Les deux premières Super 8, l’Export sans gluten et l’IPA, étaient assez équilibrées. C’est la blanche qui a amorcé le virage épicé de la gamme, en offrant une bonne portion de coriandre fraîchement moulue ainsi qu’un zeste d’orange. Au tour aujourd’hui d’une Saison à 4,8% vol. alc. La bière est foncée, naturellement trouble, et composée de cinq céréales: seigle, orge, avoine, froment et épeautre. Le galanga s’impose franchement au nez. En bouche toutefois, la bière présente une certaine stabilité. Les concepteurs des Super 8 s’efforcent à répondre à une demande de bières plus légères en alcool. Sur les quatre déjà sorties, seule l’IPA titre au moins 6% vol. alc.

Décidément atypique dans sa catégorie, la Super 8 Saison sera disponible dès janvier, alors que ce style de bière était historiquement brassée à la fin de l’hiver pour être servie aux travailleurs des champs en été. Destinée en priorité au marché belge, la gamme Super 8 s’exporte déjà, en France, Italie et Espagne.

La brasserie du Brabant flamand a encore profité de l’automne pour revoir la gamme de sa bière d’abbaye Tongerlo. Un nouveau verre a été conçu et le design des étiquettes a été revu. Chacune des quatre a reçu une appellation à consonance latine. La triple avait déjà son Prior. La blonde et la brune ont respectivement été baptisées Lux et Nox. La Pax a été retenue pour la version de Noël mais Haacht a choisi de maintenir le Christmas/Kerstbier, plus facile à identifier pour le consommateur.