Thomas Costenoble
Jupiler disparait !
Jup3
L'annonce a fait l'effet d'une bombe. La marque Jupiler disparaît (temporairement) du paysage brassicole belge pour devenir "Belgium", la bière officielle de la Coupe 2018 de football.

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques jours autour du groupe AB Inbev et de sa marque emblématique Jupiler. Suppression de la marque ? Relifting ou simple coup de marketing ?

Jean-Jacques Velkeniers, Business Unit Président d’AB InBev pour l’Europe de l’Ouest a annoncé la nouvelle ce mardi 20 février.

La prochaine coupe du monde de football constitue le moment idéal pour ce changement de nom et le lancement d’une grande campagne médiatique autour du slogan « We are Belgium ». Pendant 5 mois, le nom de Jupiler disparaitra au profit de « Belgium ».

Créé en 1965, par la brasserie Piedboeuf, la marque Jupiler s’est imposé sur le marché belge bien avant la fusion avec Stella Artois en 1988. La première Jupiler (Jupiler Urtyp) a été développée par Albert Van Damme, originaire de Blankenberghe qui épousa une fille Piedboeuf. Cette bière visait à concurrencer les bières allemandes, très en vogue à l’époque. Vu l’engouement pour cette bière, les brasseurs de Piedboeuf affinent la recette pour lancer une Pils, moins complexe que la Urtyp mais très légère et rafraichissante. La Jupiler 5 apparaît en septembre 1966 a grand fort de publicité et de marketing. Le « 5 » affiché en grand correspondant aux 5% d’alcool. En deux ans, elle devient la deuxième bière belge.

 

Au début des années quatre-vingt, le « 5 » disparaît. Un taureau dansant sur ses deux pattes arrières fait son apparition jusqu’en 2005. Ce taureau prend ensuite une position plus naturelle et combative sur quatre pattes. L’an dernier, le groupe brassicole avait lancé une Jupiler 0% pour répondre à une demande et s’imposer sur un marché en pleine mutation.

Actuellement, le site de Jupille brasse chaque année près de 4.8 millions d’hectolitres.