Thomas Costenoble
LA BIÈRE BELGE AUX ÉTATS-UNIS
Belgisch Bier vanuit US standpunt - La Bière Belge vue d'Ailleurs 3
La confrontation entre les Diables Rouges et l’équipe américaine lors du dernier mondial a déclenché un large débat aux États-Unis très éloigné des réalités footballistiques. La question de savoir si les bières américaines peuvent rivaliser avec les bières belges.

Même le très sérieux Wall Street journal en a fait écho en remarquant que les bières les plus populaires aux États-Unis étaient produite sous pavillon étranger et bien souvent… belge. La plus américaine des bières, la célèbre ‘Budweiser’, bien que toujours produites sur le territoire, est depuis 2008 propriété de AB InBev ! Le journal ose même le parallèle avec le monde footballistique en interprétant cela comme une équipe américaine coachée par un entraîneur étranger.

Quoiqu’il en soit, dans le milieu professionnel, la bière belge reste une référence qualitative très appréciée. Au niveau du consommateur la profusion des bières américaines qui s’affiche Belgian style apporte par contre une assez grande confusion qui les pousse à considérer les bières belges plutôt comme un style que comme une catégorie à part entière.

En terme de notoriété, les trappistes belges sont des icônes : ‘Westmalle’, ‘Orval’ et ‘Chimay’ sont très recherchées par les amateurs et rencontrent un succès qui dépasse largement l’offre disponible. La ‘Westvletteren’ est la bière dont tout le monde parle, mais que personne n’a jamais bue. Parmi les internautes qui l’ont plébiscitée « Meilleure Bière au monde » sur le site RateBeer.com, bien peu l’on goûtée. C’est un peu comme une bouteille de ‘Pétrus’ ou du ‘Château Le Pin’. En dehors des trappistes, les bières des brasseries Duvel, Lindemans, Dupont se démarquent, tout comme les ‘Gulden Draak’, ‘Delirium Tremens’ et ‘Sint Bernardus’. Les bières de chez Cantillon sont aussi très recherchées, mais les volumes manquent… À noter la récente percée de la brasserie Saint-Feuillien depuis son association avec le brasseur américain artisanal Green Flash.

Les distributeurs de bières belges aux États-Unis nous font cependant remarquer que les parts de marchés ont plutôt tendance à diminuer. L’explosion de la production et l’émergence des Craft Brewers donne l’occasion aux amateurs de bières de consommer national, local et diversifié. Steve Villani, l’un des plus grands distributeurs de bières belges situé dans le Massachusetts, nous faisait remarquer qu’il existe même un festival reservé aux bières Belgian Style. Toutes les bières de ce festival sont produites par des brasseurs locaux et pas une seule bière belge n’en fait partie ! (voir : oregoncraftbeer.org)

Craig Hartinger, responsable de Merchant du Vin à Seattle, confirme que les étagères des rayons de bières deviennent quelque peu encombrées et envahies par les références américaines. Il recommande aux brasseurs belges de renforcer la communication et de mener des actions conjointes visant à promouvoir les bières belges dans les grandes villes comme New York, Chicago et Vegas. Lisa Morisson du Belmont Station Biercafé à Portland va dans le même sens. Elle met aussi l’accent sur la présence d’ambassadeurs des bières belges qui font (re)découvrir les produits aux consommateurs. « Pour vendre des bières belges à mes clients je dois organiser des dégustations thématiques. Et ca marche ! C’est d’ailleurs le seul moyen pour faire accepter aux consommateurs le prix assez élevé de ces produits. »

« Il existe en Oregon un festival dédié aux Bières Belgian Style et pas une seule bière belge n’en fait partie! »

« La mise en marché des bières belges doit également faire l’objet d’une plus grande attention, » souligne Craig Hartinger. « Les brasseurs belges doivent assurer une gestion optimale dans leurs livraisons, intégrant un système de contrôle-qualité exigeant. Il faut éviter les ruptures de stocks, assurer des expéditions soignées et une palettisation des produits optimale. Veillez aussi à toujours utiliser des cartons, des bouteilles et des capsules de haute qualité. Ce n’est pas toujours le cas… N’oubliez pas enfin de faire appel à des importateurs américains fiables et professionnels pour l’adaptation des étiquettes US, les transports, la promotion et la vente de vos produits. »

Lisa Morrison recommande aussi l’utilisation plus systématique de fûts, qui permet de garantir plus de fraîcheur et offre la possibilité aux établissements de proposer plus facilement une bière belge à leurs consommateurs. Morrison: « Les larges comptoirs remplis d’une multitude de pompes font parties du paysage des bars à bières traditionnels. Pour la consommation à domicile, les américains apprécient également les bières en canettes, même pour les bières artisanales et d’exportation. La brasserie Saint-Feuillien en a fait l’expérience l’été passé en proposant sa ‘Saison’ en cannette et ce fut un très grand succès. Ce mode de distribution permettrait aussi aux brasseries belges de renouveler un peu son packaging et son image qui a un peu tendance à être veillotte et guindée. »

« Les américains apprécient également les bières qualitatives en canettes (…). La brasserie Saint-Feuillien en a fait l’expérience et ce fut un très grand succès. »

Belgisch Bier vanuit US standpunt - La Bière Belge vue d'Ailleurs 1