Axel Cleenewerck
La débrouille des brasseries bruxelloises pour livrer leurs bières
IMG_20180108_110322336
Dans certaines brasseries, la production s'est interrompue en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, dans d'autres, elle se poursuit. Quoi qu'il en soit, les stocks sont encore présents et il faut les écouler pour ne pas accuser trop de pertes. Chaque brasserie bruxelloise élabore l'un ou l'autre système de livraison, recourant notamment au vélo, pour ne pas laisser en état de déshydratation son public, désormais confiné.

Et le succès est au rendez-vous. En Stoemelings a fait livrer 300 bacs en quelques jours. Les deux jeunes fondateurs, Denys Van Elewyck et Samuel Languy, n’excluent pas, compte tenu de cette réussite, de relancer la production et de rappeler leurs quatre employés actuellement au chômage. Chaque bac, composé de différentes bières de la brasserie, est vendu au prix de 60 euros, livraison à vélo comprise. Sur cette somme, 5 euros sont reversés à l’hôpital Saint-Pierre et 10 euros vont au coursier.

Brussels Beer Project offre également la possibilité de faire une donation à l’hôpital Saint-Pierre pour chaque commande de son « Survival Pack » composé de 12 bières minimum. Les livraisons se font via bpost et la vente revêt même une belle approche collégiale puisque des bières d’autres consœurs bruxelloises (L’Ermitage, No Science, En Stoemelings et La Source) sont proposées sur le site du BBP

La brasserie de la Senne a aménagé depuis ce jeudi un point de retrait sur son nouveau site de Tour & Taxis et un magasin en ligne est aussi disponible. La vente se fait par bac de 24 bouteilles d’une même bière. Ici aussi, la brasserie propose un petit geste social, pour l’association DoucheFlux qui vient en aide aux sans-abri. La brasserie travaille en outre depuis plusieurs années avec un service de livraison à vélo, Bicy KLET. « On a du mal à suivre depuis la crise liée au coronavirus », confie-t-on chez Bicy KLET. Entre 30 et 40 bacs ont été livrés la semaine passée et le coursier avait encore une soixantaine de livraisons à honorer.

A propos de vélo, le Marcel Bike Café dont nous vous avions déjà parlé (ici) et qui a récemment inauguré ses nouveaux locaux non loin de la place Albert à Forest, a aussi trouvé une solution pour liquider ses stocks excédentaires. Face à l’annonce soudaine de fermeture des commerces horeca en Belgique, le café, inauguré en janvier, livre, en deux-roues, sur Saint-Gilles, Forest, Ixelles et Uccle, des lots de différentes bières bruxelloises au prix de 25 euros pour 6 bières et deux autres boissons fermentées.