Axel Cleenewerck
La plus grande malterie du monde en 2018 à Anvers
file
Anvers disposera prochainement de la malterie à la plus haute capacité au monde. Le groupe Boortmalt va en effet faire porter la capacité de son unité anversoise de 360.000 à 470.000 tonnes annuelles dont 98% seront exportées. Le groupe belge compte 10 malteries en Europe, dont Anvers et Gembloux en Belgique, et produira dorénavant 1,3 million de tonnes de malt, principalement destinées au brassage de bière et à la distillation de whisky.

Boortmalt compte parmi ses clients tant des géants brassicoles comme AB InBev et Heineken que des acteurs moyens voire des brasseries artisanales. Mais c’est bien la croissance observée dans les pays en voie de développement qui a poussé les responsables à agrandir le site d’Anvers. “D’ici, nous exportons vers l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Asie”, a indiqué Yves Schaepman, le CEO.

L’Afrique plus particulièrement, que lorgnent les grands brasseurs dans l’optique de poursuivre leurs affaires, constitue un enjeu particulier pour Boortmalt. Le continent absorbe environ 250.000 tonnes produites par la société belge. L’unité anversoise du groupe disposera d’ailleurs d’un centre en Recherche et développement devant étudier les possibilités d’adaptation à une matière première locale, le manioc.

La nouvelle malterie sera opérationnelle en juillet 2018.

Les besoins en orge malté sur le marché domestique sont eux assouvis par le site de Gembloux (30.000 tonnes annuelles) et Issoudun au centre de la France. Boortmalt, filiale du groupe français Axereal, s’approvisionne de céréales en provenance essentiellement de France, de Grande-Bretagne et de Suède.