Axel Cleenewerck
La Safir renaît de ses cendres encore chaudes
best
Véritable étendard de la brasserie De Gheest à Alost jusque dans les années ‘80, la Safir, une pils bien présente à l’échelle locale, va être relancée par la même société qui avait cessé sa production en 2014: AB InBev. Le premier groupe brassicole mondial ne peut que constater l’engouement actuel pour les produits régionaux et a donc consenti à rebrasser la bière de manière saisonnière.

De Gheest est reprise en 1979 par Artois. Interbrew décide de mettre fin au brassage à Alost en 1988 mais continuera à produire la Safir à Louvain jusqu’en 2014. Ce sont les associations locales, carnavalesques notamment, qui ont convaincu le géant brassicole de relancer la production de ce joyau local. Car si la culture de la bière belge est au patrimoine de l’Unesco depuis 2016, le carnaval d’Alost a lui été inscrit en 2010 au patrimoine immatériel de l’humanité.

Le club de basket de première division, les Okapis, longtemps sponsorisé par Safir, s’est également montré enthousiaste à une relance. “Un Alostois de souche ne veut qu’une chose à côté du basket: une bonne Safir”, affirment les responsables du club. La formation se dit ravie de pouvoir proposer à nouveau ce “fantastique produit alostois” à ses supporteurs dans le Forum.

La bière sera brassée selon l’ancienne recette, comme une bière de carnaval ou de saison. Elle sera disponible de novembre à mars dans la région d’Alost.