Axel Cleenewerck
La Saison Colmant refait surface, 150 ans après les débuts de la brasserie
Vieille-saison-colmant
La 8e édition du Brussels Beer Challenge se tient ce week-end à Mons. La Cité du Doudou n’a pas été choisie au hasard, elle qui connaît en ce moment un nouvel élan sur le plan brassicole. En quelques années, plusieurs brasseries ont vu le jour dans le grand Mons et d’autres projets liés à la petite mousse se développent. Comme celui d’Hélène Colmant. Ce patronyme n’est pas inconnu dans la région, puisque la brasserie Colmant était en activité un siècle durant à Baudour.

Mais à la mort du grand-père d’Hélène en 1980, la brasserie a cessé toute activité. Près de quatre décennies plus tard, le nom Colmant refait surface au travers d’une saison produite à la brasserie du Borinage. « Mon père a retrouvé quelques bouteilles de Saison Colmant de l’époque dans la cave et nous tentons aujourd’hui d’isoler la souche de levure présente dans ces bouteilles », explique Hélène Colmant. L’espoir est mince mais en attendant, une saison est brassée depuis six mois et elle connaît son petit succès, étant présente notamment au Faîtout, la brasserie (restaurant) ouverte par le chef Eric Fernez, en face de son établissement doublement étoilé D’Eugènie à Emilie à Baudour. Le lieu est aussi situé à une cinquantaine de mètres de l’ancienne brasserie Colmant. L’amour des bières d’Eric Fernez n’est plus à démontrer. L’homme a d’ailleurs été intronisé au sein de la Chevalerie des Fourquets des brasseurs jeudi à Mons en marge du Brussels Beer Challenge.

Mais verra-t-on une brasserie Colmant tourner à plein régime d’ici quelques années ? Ce n’est pas dans les plans d’Hélène. « Il y a déjà énormément de brasseries qui s’ouvrent. On est proche d’une bulle dans le secteur », souligne-t-elle. Mons et sa région comptent aujourd’hui onze brasseries. Dès lors, son intention est plutôt de disposer d’un petit espace de production ouvert au public. « Je l’entrevois comme un lieu d’accueil où les gens viendraient suivre les différentes étapes d’un brassin, avec possibilité de petite restauration. »

En attendant, la saison Colmant est disponible dans l’un ou l’autre endroit de la Cité du Doudou comme le Mosaïc, un comptoir de produits locaux et naturels où il est possible de déguster les dernières sorties brassicoles des environs.