Axel Cleenewerck
Le Belge Jean-François van Boxmeer quitte son poste de CEO de Heineken
BoEF 2019 © Bart Van der Perre-1459
L’entreprise néerlandaise Heineken a fait savoir mardi que son CEO, le Belge Jean-François van Boxmeer, 58 ans, allait passer le flambeau le 1er juin prochain. C’est Dolf van den Brink qui lui succède, un Néerlandais qui compte déjà 22 ans de carrière au sein du deuxième groupe brassicole mondial

M. van Boxmeer n’a pas à rougir devant une telle longévité lui qui a occupé une quinzaine d’années le poste de CEO. Il est entré dans l’entreprise en 1984 après des études en sciences économiques à Namur. Pour Heineken, il a occupé des postes à responsabilités au Rwanda, en République démocratique du Congo, en Pologne et en Italie.

Le conseil d’administration a souligné le travail du responsable belge. Ce dernier a contribué à doubler le chiffre d’affaires du groupe grâce à une croissance organique forte et des transactions qui ont permis à Heineken de devenir le brasseur le plus international avec des marques emblématiques, consommées dans le monde entier, a commenté Jean-Marc Huët, président du conseil d’administration.

L’une des plus importantes acquisitions a été en 2012 celle d’Asia Pacific Breweries qui a permis à Heineken d’asseoir sa position sur le continent asiatique.

A l’instar d’AB InBev, qui domine largement le marché de la bière, Heineken a aussi jeté son dévolu sur des brasseries « artisanales » aux Etats-Unis, notamment sur Lagunitas en 2015.

 

De solides résultats

Le lendemain de l’annonce de son départ, le deuxième groupe mondial publiait ses résultats annuels qui sont solides : un bénéfice net en hausse de 13%, à 2,1 milliards d’euros. Sa célèbre marque à l’étoile rouge signe une croissance à deux chiffres dans plus de 40 pays, réalisant ainsi sa meilleure performance depuis plus d’une décennie.

Heineken compte de nombreuses marques internationales dans son portefeuille, comme la française Desperados, la mexicaine Sol ou encore l’italienne Birra Moretti. Elle détient aussi les bières belges Maes, Grimbergen, Affligem et Mort Subite. Le groupe néerlandais est très actif dans le cidre et possède l’entreprise Stassen, établie à Aubel.

 

 

Photo: Jean-François van Boxmeer entouré de Charles Leclef (Het Anker) et Pavlos Photiades (président des Brewers of Europe). Crédit: Bart Van der Perre