Luc De Raedemaeker
Le bois s’invite dans nos bières
Un cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année
product-oak-bottle-main-image
La tendance du bois ne se dément pas. Cela se ressent également dans l’univers brassicole, toutes les brasseries se lancent dans les bières muries au bois. Les brasseurs classiques comme les nouveaux artisans travaillent avec le bois, sous différentes formes. Même les copeaux de bois, très présent dans l’industrie du vin, sont en vogue. 

Depuis des siècles, la maturation en fut est utilisée pour la bière. En Belgique, nous avons une longue tradition de bière boisée. Pensez d’abord aux bières lambics où le moût ensemencé est transféré en barriques de chêne ou châtaignier et fermente pour devenir lambic. Autre exemple, aux États-Unis, l’entreprise Budweiser brasse certaines bières en y ajoutant des copeaux de bois de hêtre. Ça ne s’arrête plus.

Désormais, un outil vous permet de faire vieillir sur bois vos bières préférées, directement chez vous. Grâce à Joe Paglione, un viticulteur canadien, le vieillissement entre dans une autre dimension. Joe a créé une bouteille en chêne qui reproduit les techniques traditionnelles. « Selon nous, tout le monde devrait avoir accès aux techniques traditionnelles de vieillissement en barriques », a-t-il déclaré. Le processus est très simple : remplissez la bouteille d’eau, retirez l’eau, remplissez la bouteille de bière et attendez (de 24 à 72 heures). Ensuite, servez la bière et savourez. Les bouteilles peuvent être réutilisées jusqu’à 50 fois. Outre les bouteilles classiques en chêne, la société fournit également des spécimens « aromatisés ». Cerise, fumée, chocolat, cannelle, vanille, café, agrumes, toutes ces saveurs à portée de bouchon.

Ces bouteilles existent en trois tailles : 750 ml, 355 ml et 150 ml et attention, car ici (aussi ?) la taille, ça compte. La rédaction de Bière Grand Cru a passé le test. Avec une bouteille standard de 750 ml, nous avons utilisé la Westmalle Tripel comme bière de base. Après 36 heures, le résultat surprend, car la bière a effectivement montré un goût boisé subtil. La bouteille de Joe a ajouté un composant à la Westmalle.

Pour ceux qui ont moins de patience et qui recherchent un résultat immédiat, une version « gobelet en chêne » existe, il vous suffit de verser la bière et de la boire.

background-oak-tumbler-product-narrow

Sacrilège ? Peut-être ! Gadget ? Certainement. Valeur ajoutée ? Dans certains cas ! Conclusion : un joli gadget pour les amoureux du houblon.

Si vous êtes brasseur amateur, c’est l’outil parfait à tester. Dans le même registre, un autre système existe : Oak Master. Il s’agit ici d’un bouchon de bouteille muni d’un bâtonnet en bois aromatique qui transfère les arômes du bois lors de la maturation de la bière en bouteille. Différents arômes sont disponibles et les expériences ne se limitent pas qu’à la bière. En Belgique, Dame Jeanne – Brut d’Anvers et Waterloo Gin ont déjà utilisé ces bouchons magiques.

Oak Master

Plus d’informations sur ces deux outils, rendez-vous sur www.oakbottle.com et www.oakmaster.es