Axel Cleenewerck
Les chefs et leur bière
image002
La bière se met à table avec les invités de marque comme le vin. Sans rougir. C’est bien simple, c’est désormais sur invitation des chefs qu’elle se fait une place. Récemment, Stefan Jacobs (Hors-Champs à Ernage) et Arnaud Hamoline (Mont-à-Gourmet à Gouy-lez-Piéton) ont poussé le bouchon un peu plus loin en faisant brasser leur bière personnelle.

Et pour qu’on ne débarrasse pas la bière dès la fin du premier service, les chefs en conçoivent une passe-partout. C’est en tout cas ce qu’a recherché Arnaud Hamoline, chef-traiteur propriétaire du Mont-à-Gourmet, en allant frapper à la porte de la toute jeune brasserie de la Couronne à Leval. La Gourmette est une ambrée de 7 % vol. alc. En cuisine, Nicolas Tournay, premier cuisinier de Belgique après avoir remporté le Prix Prosper Montagné 2020, la travaillera certainement. Mais la Gourmette se consomme facilement en toutes situations, en apéritif, en début ou fin de repas, avec un plateau de fromages, chez soi ou au restaurant, explique M. Hamoline.

De son côté, Stefan Jacobs, qui avait glané une étoile au Michelin dans un précédent établissement à Uccle, a ouvert il y a peu son propre restaurant, Hors-Champs, à Ernage. L’homme a par le passé officié dans les cuisines de la ferme-brasserie de Bertinchamps, située non loin de là, mais c’est pourtant à la brasserie de la Houppe, installée à Namur, qu’il a fait appel pour produire sa Hors-Champs, une bière à 6 % vol. alc. « Le chef a apporté sa typicité d’une cuisine à partir de plantes sauvages et nous avons donc brassé une bière à base de camomille et de berce notamment », explique François, un des fondateurs de la brasserie namuroise.