Axel Cleenewerck
Philippe Stassen se lance dans la bière
Vintense_BIEREDESAMIS_session_5_2829
Philippe Stassen, propriétaire des marques Kidibul et Vintense notamment, ajoute une bière au portfeuille de sa société Neobulles. La Bière des Amis est produite par la brasserie des Légendes à Irchonwelz. Particularité du projet: en déclinant une version à 0%, les responsables ont directement investi dans le sans alcool qui a le vent en poupe actuellement.

Lorsque la célèbre cidrerie Stassen, à Aubel, est cédée à Heineken en 2012, il ne faut pas deux ans à Philippe Stassen, arrière petit-fils du fondateur de la cidrerie, pour reprendre au géant brassicole néerlandais la marque phare Kidibul ainsi que les Vintense et Vivaro. Sur le plan brassicole, Neobulles est le distributeur exclusif des trappistes autrichiennes de l’abbaye d’Engelszell (Gregorius, Benno et Nivard).

Aujourd’hui, Philippe Stassen franchit un palier en créant la Bière des Amis (5,8% vol. alc.), une blonde de haute fermentation issue d’ingrédients belges et développant des arômes secondaires d’agrumes (orange et mandarine).

Le conditionnement est assez atypique; à côté de la version 33 cl traditionnelle, s’ajoute une bouteille “à partager” de 66 cl. “Nous avons voulu créer un produit authentique, agréable et facile à boire, qui correspond parfaitement à ces moments privilégiés qu’on passe entre amis autour d’une bonne bière”, explique Philippe Stassen.

La version sans alcool revêt, elle, une importance stratégique pour Neobulles. “Nous voulions nous doter d’un produit qui nous permettrait de construire une distribution dans le canal horeca”, souligne Laurent Chenoix, directeur marketing de Neobulles. Ce dernier précise que les volumes de bières sans alcool ou faiblement alcoolisées dans l’horeca ont progressé de 50% en un an. La Bière des Amis pourrait alors servir de tremplin pour Vintense, la gamme de vins sans alcool du groupe.

Déjà bien présente dans la grande distribution, la Bière des Amis sera écoulée à 4.500 hectolitres cette année, aux côtés des 70.000 hectolitres des autres produits de Neobulles. Trente pour cent de la nouvelle bière seront déjà exportés.