Axel Cleenewerck
Quatre brasseries bruxelloises distillent leur surplus
Smells Like Brussels Spirit-25
"Que faire de tous ces fûts de bière qu'on n'a pas pu vendre?" Cette question, de nombreux brasseurs ont dû se la poser dans le contexte de la crise sanitaire qui a vu les bars fermer pendant deux mois. Quatre brasseries bruxelloises ont trouvé une technique de recyclage commune: distiller une partie de leur production. Quelque mille litres de breuvages de chez Brussels Beer Project, En Stoemelings, La Source et No Science ont été assemblés et la toute jeune Brussels Distillery en a sorti un "Smells Like Brussels Spirit" à 37,5 degrés.
Comme les profils de bières étaient assez divers, les concepteurs ont pris le pari de s’en distancier franchement, en ajoutant une flopée d’épices allant du poivre de java à l’écorce d’orange, en passant par la coriandre et la cardamone. L’empreinte bruxelloise n’a pas été oubliée avec une infusion de fleurs d’iris.
Le spiritueux, à mi-chemin entre un péket et un gin, sera disponible à partir du 9 juillet dans 11 bars de la capitale et auprès des quatre brasseries. 1.400 bouteilles (50 cl) ont été produites au prix de 33 euros chacune.