Axel Cleenewerck
Rapprochement en vue entre une brasserie familiale wallonne et une flamande?
Dub-DB
Il se trame quelque chose au sein des brasseries familiales belges. Deux d’entre elles, Dubuisson à Pipaix et De Brabandere à Bavikhove, évoquent aujourd’hui un projet d’alliance. Sous quelle forme? Une alliance pour faire voeu de vie commune? Les deux brasseries ont en effet atteint une certaine maturité du haut de leur 375 années cumulées: un quart de millénaire pour Dubuisson et un huitième pour De Brabandere. Les pater familias respectifs, Hugues Dubuisson et Albert De Brabandere, restent jusqu’ici très discrets sur les implications concrètes d’une telle alliance. A la rédaction de BGC, les questions fusent.

En cas de mariage, qui va verser la dot? Celle-ci pourrait être évaluée à 10 foudres de De Brabandere ou une cinquantaine de fûts de Nuits Saint-Georges ayant contenu de la Bush de Noël. Quelles bières vont être servies lors de la réception du mariage? Quel traiteur a été sollicité pour le dîner, centré, cela va de soi, sur le beerpairing? Pour la soirée, les mixologues s’en donneront à coeur joie puisque Dubuisson a organisé récemment une démonstration de cocktails à partir des bières de sa gamme (voir BGC #12) et que De Brabandere propose au consommateur de mixer sa propre Petrus. Peut-on imaginer, aux petites heures, un barman quelque peu éméché s’aventurer à associer des bières de chaque brasserie? Une Petrush ambrée aurait alors raison de n’importe quel convive à cette heure tardive. Mais nous allons certainement trop loin. Beaucoup d’hypothèses et peu de concret. Nous avons lancé nos plus fins limiers sur l’affaire et vous serez informés rapidement.