Axel Cleenewerck
Super 8: une médaille et une nouvelle bière
IMG_20181119_140807088
La brasserie Haacht a développé la gamme Super 8 dans l'idée de mettre sur le marché huit bières dans des styles connus mais revisités. L’actualité a été chargée pour cette “plateforme”, début novembre, avec une médaille d’argent au Brussels Beer Challenge pour la quatrième bière, la Saison, et la présentation de la cinquième: la Flandrien.

Lancée il y a un an, la Saison, dans laquelle a été ajouté du galanga, une variante du gingembre, a décroché la deuxième place dans la catégorie “bières aromatisées aux épices”. Dans la foulée des résultats du Brussels Beer Challenge à Horeca Expo à Gand, la brasserie brabançonne a présenté la nouvelle venue dans la gamme, la Flandrien. Le nom renvoie au cyclisme notamment, une bière homonyme étant brassée par Haacht pour le centre d’interprétation du Tour des Flandres à Audenarde. “Il s’agit là-bas d’une brune et nous souhaitions quelque chose qui se laisse boire facilement”, explique le directeur marketing Baudouin van der Kelen.

La nouvelle Flandrien est blonde, à 5,9% vol. alc., et enrichie de plusieurs houblons (belge, allemand et américain), de coriandre et de copeaux de chêne. La bière constitue donc la 5e étape du tour Super 8. Le menu des trois dernières n’est pas encore complètement défini, d’après Baudouin van der Kelen. “Pour chaque bière, l’équipe marketing et le brasseur discutent ensemble de ce qu’ils peuvent élaborer, à l’écoute bien sûr de ce que les consommateurs souhaitent.”

Actuellement, le public est en demande de bières faiblement alcoolisées, voire sans une goutte d’alcool. Le groupe Haacht l’a compris lorsqu’il a vu les ventes de sa Star (0,4% vol. alc.) augmenter de 30% en deux ans. Cette bière disponible exclusivement dans l’horeca ne représente qu’une part marginale dans les chiffres de la brasserie, mais il a tout de même été décidé de revoir la recette d’une version qui était plutôt “difficile à boire”, selon M. van der Kelen lui-même. La Star light présente aujourd’hui 60% de calories en moins qu’une pils classique.