Axel Cleenewerck
Un anniversaire royal pour la brasserie Dubuisson
IMG_20191107_160859882
Dubuisson, brasserie familiale établie à Pipaix, souffle cette année ses 250 bougies, ce qui fait d’elle la plus ancienne de Wallonie. Cet anniversaire a été fêté en grandes pompes début du mois, lors de la venue du roi Philippe à la brasserie même. Le souverain a vu juste dans son déplacement. Dubuisson ne s’est en effet pas contenter d'un simple “250” floqué sur les étiquettes de ses bières. 2019 a marqué un tournant historique pour la brasserie avec la conversion du château de Ghyssegnies en un espace muséal et l’ajout d’un restaurant de 430 places dans les anciennes écuries.

Quelle dimension historique revêt cet investissement estimé à 5 millions d’euros, incluant la reprise du château? Joseph Leroy, l’aïeul maternel de l’actuel administrateur délégué Hugues Dubuisson, a en fait commencé à brasser dans ce château au 18e siècle pour le seigneur de Ghyssegnies. Lorsque l’impératrice Marie-Thérèse a contraint toutes les brasseries seigneuriales à fermer leurs portes, Joseph Leroy est allé installer en 1769 sa propre brasserie de l’autre côté de la chaussée, là où se trouve encore aujourd’hui la brasserie Dubuisson.

Le rachat du château par la huitième génération de brasseurs, incarnée par Hugues Dubuisson, constitue donc un beau revirement de l’histoire qui n’a pas dû laisser le Roi insensible. De même, on lui a sûrement rappelé que, toujours en 2019, Dubuisson a réalisé un brassin collaboratif avec un collègue situé, non pas au bout du monde, mais au-delà… de la frontière linguistique. De Brabandere (Bavikhove) célèbre en effet ses 125 ans et les deux brasseurs se sont mis en tête de faire mûrir une bière de chaque brasserie chez l’autre. Le résultat est deux bières de dégustation baptisées Alliance. Une belle promotion de l’unité de la Belgique qui a dû séduire le Palais. Dans son discours en présence du Roi, Hugues Dubuisson a d’ailleurs souligné que la venue de Philippe à Pipaix témoignait de son “attachement aux entreprises familiales et à notre boisson nationale”.

Une Bush Prestige pour le Roi

Au cours de sa visite, le Roi n’a pas dégusté ces bières Alliance mais il s’est laissé aller à goûter une Bush Prestige dans la cave même où les bières de Dubuisson murissent en fûts de chêne. On ignore s’il en a ramené quelques caisses pour le cellier de Laeken, mais la proximité de cette bière avec le vin ne l’a pas laissé indifférent.

Le Roi a également pu visiter le château, et notamment, au rez-de-chaussée, le Beerstorium, un musée interactif dont la scénographie a été confiée à la société spécialisée Tempora. L’histoire de la brasserie familiale est ainsi abordée dans les différentes pièces dont l’une abrite une véritable oeuvre d’art, une toute petite unité de brassage de 3 litres ayant appartenu à un professeur de la région. 20.000 visiteurs sont espérés chaque année au Beerstorium.

Un regard vers l’avenir

L’anniversaire a également été l’occasion d’officialiser la venue aux affaires des enfants de Hugues Dubuisson, Alexandre 27 ans et Séverine 24 ans. Cette jeunesse a à coeur de soutenir le développement durable dans la production de bière et en dehors, comme en témoigne la reconversion prévue du Trolls & Bush, l’ancienne taverne. Début 2020 s’ouvrira à cet endroit une boutique Dubuisson mais également un magasin de produits issus de l’artisanat local.