Axel Cleenewerck
Un brasseur africain conçoit la bière anniversaire de l’Atomium
IMG_20180323_122223326
La conception d’une bière devant accompagner les festivités du 60e anniversaire de l’Atomium a été confiée à John Christian Kavakure. Ce brasseur d’origine burundaise, apparu ces dernières années sur le devant de la scène avec une bière à la banane (Banaqueen) et l’éphémère Witches Brewery à Flobecq, entend relancer une brasserie dans cette commune hennuyère.

Si le Burundi prend son indépendance de la Belgique quatre ans après l’Expo 58, JCK a toujours gardé des liens particuliers avec notre pays. Aujourd’hui, c’est non sans une certaine fierté qu’il présente la Flo58, une ambrée à 6% vol. alc. qui sera servie lors des grands événements marquant les 60 ans de l’Atomium. Flobecq n’a pas remporté d’appel d’offres particulier, mais le choix de cette commune ne relève pas complètement du hasard. Du temps de l’Expo universelle de Bruxelles qui s’est tenue du 17 avril au 19 octobre 1958, la commune accueillait trois brasseries sur son territoire. L’une d’elles, Loix, a vu une de ses bières primée lors de l’Expo.

John Christian a d’ailleurs reçu des mains du brasseur Julien Loix la recette de cette bière lauréate. Il a cependant tenu à offrir quelque chose de plus contemporain, tout en ne reniant pas le passé. “La bière s’inspire de ce qui se faisait dans les années 1950-1960, si ce n’est qu’à l’époque, elle devait sans doute être plus acide”, avance M. Kavakure. “C’est une bière bio, sèche et très buvable. J’y ai ajouté cinq épices. Les épices constituent la fierté des bières belges”, estime-t-il.

Il y a deux ans, l’homme présentait en plein coeur de Flobecq la Witches Brewery, avec notamment une bière sans sucre, la Free Moon. Après une inauguration en grandes pompes, il n’a toutefois fallu que quelques mois pour qu’un conflit éclate entre John Christian et son associé, l’investisseur flamand Erwin De Keyser. Ce dernier a fini par mettre la main sur l’ensemble des installations. Le litige est aujourd’hui devant les tribunaux. La Flo58 donne donc à John Christian Kavakure l’opportunité de se remontrer en Belgique. Et si la bière des festivités est brassée aujourd’hui à Brunehaut, spécialisée dans le bio, notre homme se donne deux ans pour ramener la production à Flobecq, avec à la clé un espace de dégustation qui viendra se loger dans les bâtiments historiques de la brasserie… Loix. A terme, la Flo58 devrait intégrer la gamme permanente des Brasseries de Flobecq.