Axel Cleenewerck
Un parfum de folklore aclot au Québec
3 Cheval Godet 300dpi
Belgo Sapiens à Nivelles a conclu un partenariat pour faire brasser plusieurs bières de sa gamme Cheval Godet par un brasseur québécois, “Brasseurs du monde”, établi à Saint-Hyacinthe, à une cinquantaine de kilomètres de Montréal. Le cheval qui défile aux côtés des géants lors de processions à Nivelles franchit donc au petit trot l'Atlantique.

Damien Demunter, brasseur de Belgo Sapiens, ne s’est pas tourné par hasard vers le Québec. Avant d’ouvrir sa brasserie à Nivelles en 2015, il avait passé quelques années dans la Belle Province en travaillant pour la chaîne de microbrasseries (brouepubs, pour écrire local) « Les 3 brasseurs ». Il avait à cette époque rencontré le patron de Brasseurs du monde, Gilles Dubié. Le projet s’est concrétisé lorsque ce dernier a effectué une visite dans les installations nivelloises l’été passé. Et Damien Demunter de se rendre récemment à Saint-Hyacinthe pour y brasser trois bières : les double et triple Cheval Godet ainsi qu’une blanche, estampillée blanche de Thines en Belgique mais rebaptisée (et légèrement adaptée) « Cheval Godet blanche » dans un souci de ne pas trop inonder le consommateur québécois de références locales nivelloises. Les trois bières sont vendues en bouteilles de 500 ml, dès ce lundi.

Depuis sa fondation en 2011, « Brasseurs du Monde » dispose de 29 produits réguliers et plus d’une soixantaine de bières saisonnières et d’éditions limitées. Le trio de Cheval Godet va pouvoir profiter d’un solide réseau de distribution, riche de plus de 2.200 points de vente et 300 restaurants à travers le Québec.

Il s’agit de la première « collaboration internationale » pour ces deux jeunes brasseries. Ce n’est pas la première fois que des liens se tissent entre notre pays et le Canada. Bien avant son rachat par Duvel Moortgat en 2006, la Chouffe a également été brassée sous licence au Québec. Aujourd’hui encore, quelque 2.200 hectolitres de Blonde d’Achouffe et de Brune d’Achouffe sont toujours produits sous licence à Montréal.

Il y a un peu plus d’un an, Bière Grand Cru évoquait également le partenariat entre la petite brasserie de Turnhout Het Nest et une brasserie brésilienne.

Le scénario inverse, où un brasseur belge fabrique une bière étrangère dans ses installations, existe aussi. Saint-Feuillien brasse ainsi depuis 2014 une double IPA pour le compte de la brasserie californienne Green Flash.