Axel Cleenewerck
Une bière belge conçue en Allemagne et brassée à Binche
bottlespack
Serge Bijnens, un Belge un temps actif dans le milieu de la finance au Luxembourg, s'est tourné vers l'Allemagne et sa Rheinheitsgebot pour concevoir sa propre bière, la Bijnens Original, une ambrée à 5,4 % vol. alc. La première version, sortie fin novembre, a été brassée à l'aide d'une levure allemande alors que l'an prochain sortira la Bijnens composée avec une levure belge.

Le quinquagénaire s’est entouré, pour son projet, de Frank-Jürgen Methner, ancien responsable R&D chez Bitburger et aujourd’hui consultant brassicole en Allemagne. Refusant de jouer la carte d’une énième tradition recyclée, Serge Bijnens reconnaît avoir adopté une approche tout à fait subjective. Il a proposé à l’expert allemand une sélection de 10 bières belges, essentiellement des ambrées, alors que M. Methner soumettait à Serge Bijnens dix bières allemandes. A l’issue de ce test à l’aveugle, Methner a retenu la Palm et Bijnens une version de luxe de la Duckstein. « A partir de nos préférences, M. Methner a élaboré plusieurs combinaisons de saveurs », explique Serge Bijnens. Le brassage a ensuite été confié à Bruno De Ghorain, de La Binchoise.

S’il n’envisage pas lui-même de brasser, l’entrepreneur n’exclut pas d’ouvrir à terme une brasserie en Belgique, au Luxembourg, ou en Allemagne.

La bière offre des arômes maltés et une amertume légère en bouche. Elle est brassée selon la Reinheitsgebot, sans épices et sans sucre ajouté donc, avec des matières premières européennes exclusivement. La bière a été soumise à dégustation de part et d’autre de la frontière belgo-allemande. « Les Belges apprécient et croient reconnaître l’une ou l’autre touche allemande alors que pour les Allemands, ce n’est pas comparable à leurs bières classiques ! », confie Serge Bijnens.