Axel Cleenewerck
Une bière, mon général!
Patton
A l’approche des 75 ans du début de la bataille des Ardennes, le calendrier des cérémonies est bien chargé à Bastogne et aux alentours. Et quoi de mieux que d’accompagner ces événements d’une bière presque solennelle. Le propriétaire d’un chateau situé non loin de Bastogne, à Rolley, a ainsi sollicité la petite-fille du général Patton pour concevoir une bière au nom du célèbre gradé américain.

Helen Patton a accepté l’idée et ne cherchez pas plus loin pour le nom: la Patton! Il s’agit d’une ambrée bio à 8,5% vol. alc., produite par la brasserie Lupulus, située à une trentaine de kilomètres du château ferme de Rolley. Cette batisse dont les parties fortifiées remontent au Moyen-Age, a servi de camp de base pour le 502e bataillon de la 101e Airborne, qui arrêta, à l’approche de Noël, une offensive allemande vers Bastogne. Le brigadier-général Anthony McAuliffe aurait alors répondu un « nuts! » (qu’on pourrait traduire par « des clous! ») à la proposition de reddition lancée par les Allemands. Son courage a été salué par Patton lui-même qui décora le général McAuliffe au sein du domaine de Rolley. C’est cette scène de récompense qui figure sur l’étiquette de la Patton.

Les 6.000 premières bouteilles sont parties en un temps record et Bernard Maus de Rolley, le concepteur, regrette presque de ne pas avoir vu plus grand. Une nouvelle commande de 80 hectolitres a été passée auprès de Lupulus, mais ce stock n’est pas attendu avant l’Epiphanie. La sous-traitance convient en tout cas bien à M. Maus de Rolley… qui ne boit pas d’alcool. « Je peux juste vous dire que les retours sur la bière sont bons. Mais je ne l’ai pas goûtée. Aussi étrange que je suis un agriculteur wallon qui cultive du quinoa, je fais brasser de la bière alors que je ne bois pas d’alcool. »

Patton « made in Wallonia »

Outre les céréales classiques et le quinoa ou les lentilles, l’agriculteur consacre ses terres à un élevage de Salers. Il n’exclut pas à moyen terme de relancer une culture d’orge brassicole qui interviendrait alors directement dans la confection de la Patton.

Comme ce type de bière a toujours son petit succès outre-Atlantique, la Patton pourrait être exportée aux Etats-Unis. « On peut imaginer une vente couplée à d’autres produits de Patton Brands International Ltd », explique Bernard Maus de Rolley.

Une mention « Patton made in Wallonia » ne sera alors pas superflue car d’autres bières associées à la figure du général US ont vu le jour en Europe, dont une est encore produite par la brasserie tchèque Evil Czech, la General George Patton.