Axel Cleenewerck
Une femme à la tête du deuxième brasseur belge
Maes 00
Le groupe Alken-Maes a-t-il été inspiré par la fédération des Brasseurs belges qui, à l’été 2018, a accueilli sa première femme à sa tête en la personne de Nathalie Poissonnier? Probablement. C'est en tout cas une Française, Annick Vincenty, qui va diriger le groupe établi à Malines.

Mme Vincenty succède à Edwin Botterman qui avait pris ses fonctions en 2016. Elle a rejoint Heineken, maison mère d’Alken-Maes, en 1998 et y a occupé diverses fonctions commerciales. Depuis 2013, elle était directrice marketing dans son pays d’origine, où elle a développé un large portefeuille de marques locales et internationales. Annick Vincenty a ainsi fortement fait croître les marques Affligem et Mort Subite sur le marché français.

« Sous la direction de mon prédécesseur Edwin, Alken-Maes a renoué avec les bénéfices. Malgré le déclin et les difficultés rencontrées sur le marché belge de la bière, Alken-Maes a réussi à croître au cours de ces dernières années. Mort Subite ainsi qu’Affligem représentent plus que jamais les fondements de nos exportations », affirme Annick Vincenty. Ce n’est pas la première fois qu’une personnalité de l’Hexagone dirige le deuxième brasseur belge. Marc Roubaud (2004-2010) puis Pascal Gilet (2010-2013) ont également occupé ce poste.

Fusion avec Stassen

Heineken a par ailleurs annoncé début juillet la fusion de ses trois filiales belges: Alken-Maes, la cidrerie Stassen à Aubel, et la malterie Albert à Ruisbroek (Puurs, province d’Anvers). Le géant brassicole néerlandais entend ainsi simplifier la structure de management de ces entités sur le marché belge. Le nouvel ensemble réalisera un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros et emploiera plus de 600 travailleurs.

La malterie Albert a été fondée en 1954 à Wijnegem avant de déménager à Puurs au début des années ’80. Sa production annuelle est estimée à 275.000 tonnes de malt, ce qui en fait un acteur solide du secteur livrant à plusieurs grosses brasseries. La plus grande malterie industrielle au monde se trouve en Belgique. Il s’agit d’une usine de Boortmalt à Anvers dont la capacité a récemment été portée à 470.000 tonnes.

Quant à la cidrerie familiale Stassen, elle a été créée en 1895. Elle produit du cidre pour le géant Heineken, notamment la marque Strongbow. Alken-Maes la sollicitait déjà pour désalcooliser ses bières faibles en alcool ou sans alcool (Radler…).