Axel Cleenewerck
Une jeune brasserie carolo produit la bière du Bois du Cazier
36970792_1134380103385535_4902360836560912384_n
Le site du Bois du Cazier à Marcinelle a sa propre bière. Une brasserie n’a pas été installée dans la mine et, non, il ne s’agit pas d’un stout noir charbon. Les concepteurs ont privilégié une bière blonde à 6% vol. alc. et ils ont confié la recette à la brasserie du Pays noir qui a inauguré ses nouvelles installations il y a peu dans le centre de Charleroi.

La brasserie du Pays noir, située non loin de la Manufacture urbaine, l’autre microbrasserie carolo, a entamé ses brassins in situ en mars pour une inauguration en mai. La capacité est actuellement limitée et les responsables tablent sur une production annuelle de 500 hectolitres. Les locaux de la route de Philippeville sont réservés à la conception d’une gamme de “bières expériences”, explique le brasseur Nicolas Renard. La blonde, la première bière de la brasserie, n’est pas produite ici. Elle est faite à Nivelles chez Belgo Sapiens. Nicolas Renard se donne trois ans pour ramener sa fabrication à Charleroi. Entre-temps, la jeune brasserie ouvre ses cuves à toute personne ou association qui souhaiterait s’offrir une bière personnalisée. C’est dans ce contexte que le Bois du Cazier est venu frapper à la porte.

La Cazi’Elle est décrite comme ayant une belle amertume houblonnée, contrebalancée par des notes d’agrumes. Elle peut se déguster dans la cafétéria du site, premier pôle touristique carolo avec ses 25 hectares de domaine boisé et ses trois terrils. Inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, le charbonnage du bois du Cazier a été converti en un site de mémoire de la catastrophe du 8 août 1956 qui avait fait 262 victimes.

Crédit photo: Bois du Cazier