Axel Cleenewerck
Une taproom à deux pas de Tour & Taxis
IMG_20191009_164815247_HDR
Une brasserie a été inaugurée récemment dans les anciens entrepôts de Byrrh situés à Laeken (Bruxelles), non loin de Tour & Taxis. Pourvue d'une vingtaine de pompes, La Source entend offrir une multitude de bières, fraîchement brassées. Mathieu Huygens et sa femme Nina Carleer suppriment ainsi l'étape du conditionnement. Et pour les bières à emporter, la cannette est privilégiée : 20 grammes d'aluminium contre 300 grammes pour une bouteille, le choix est vite fait , explique Mathieu.

Si les avantages de la cannette ne sont plus à démontrer auprès des amateurs de bières, le contenant métallique n’est pas le plus populaire en Belgique. Mais les styles de bière de la maison (IPA, stout, blonde, bitter, session IPA, saison sauvage…) sont appréciés des beergeeks, déjà familiarisés à la cannette. Celle-ci ne constitue d’ailleurs peut-être pas le plus grand défi de nos deux jeunes entrepreneurs. Installer un débit de bières artisanales aux alentours du port de Bruxelles, véritable désert horeca, est un sérieux pari également. « C’est un challenge, mais, en même temps, on n’a pas de concurrence autour de nous. Ce n’est pas comme si on ouvrait un bar à Saint-Gilles ou Ixelles », souligne Mathieu. La Source sera ouverte de 16 à 23 heures du mercredi au dimanche.

Le QG des brasseries à Bruxelles

La nouvelle venue n’évoluera plus trop longtemps en solitaire dans ce coin de la capitale. La brasserie de la Senne va prendre ses quartiers à Tour & Taxis dans quelques mois et la Brasserie 28 devrait les y rejoindre à moyen terme. Toutes deux entendent ouvrir également un lieu de consommation. Les brasseries No Science et En Stoemelings, situées en face des ateliers Byrrh, ne proposent pas ce type d’espace, mais leur présence toute proche ancre un peu plus le pôle brassicole de la capitale dans le port et ses environs. Et nul doute que tout ce pôle sera en ébullition chaque été lorsque le BXLBeerFest prend ses quartiers à Tour & Taxis fin août.

La Source devrait produire annuellement 600 hectolitres dans sa nouvelle installation, sans oublier le brassage en sous-traitance, chez Valduc à Thorembais, de son IPA, L’Epervier, conditionnée en… bouteille en verre ! La production de celle-ci sera maintenue, notamment pour la vitrine qu’elle offre à ses concepteurs. Les bières de La Source sont déjà disponibles dans une vingtaine de canaux de distribution.

L’innovation de cette taproom réside dans la mise en place de cinq « cuves service » de 600 litres chacune, placées derrière le bar. Une fois fermentée, la bière y est stockée et peut directement être servie aux clients. Une assurance fraîcheur pour toutes les bières houblonnées de La Source !

Dans le vaste espace Be-Here, qui accueille surtout des start-up actives dans l’économie durable et circulaire, Mathieu et Nina comptent bien collaborer avec leurs voisins directs, Fermenthings, Goutzi, un producteur de kombucha, et Mad Lab, une biscuiterie bio travaillant notamment à partir de drêches.